Le chef d'exploitation

SON RÔLE

Véritable chef d'entreprise, le chef d’exploitation s’occupe de l’implantation, de l'organisation, de la stratégie et de la gestion des installations. Il gère le personnel, les moyens de production et la comptabilité financière. Enfin, il organise la commercialisation de la production.

Son emploi peut relever de statuts juridiques divers : salarié, gérant, associé dans une structure sociétaire familiale ou non, ou encore exploitant individuel. Responsable de son entreprise, le chef d'exploitation doit être un bon « commercial » et un bon stratège qui doit savoir communiquer pour promouvoir et vendre ses produits.

ACTIVITÉS

Entre les aspects biologiques et la gestion de l'entreprise, les activités du chef d'une exploitation de cultures marines sont variées :

  • organisation et réalisation des opérations techniques nécessaires à l'obtention des produits d'élevage (biologie et zootechnie) ;
  • identification et analyse des caractéristiques des milieux d’élevage (écologie marine littorale) ;
  • définition de la stratégie et de la conduite de l’entreprise (commercialisation, communication) ;
  • gestion du personnel, des moyens de production et de la comptabilité financière ;
  • organisation de la mise en marché et de la commercialisation des produits. Les activités varient en fonction des espèces cultivées :
  • espèces conchylicoles : huîtres, moules et autres espèces de coquillages ;
  • poissons marins d'élevage : truites de mer, bars, daurades, turbots, saumons,
  • crustacés marins d'élevage : crevettes pénéides (majoritairement),
  • algues marines : algues (undaria pinnatifida).

QUALITÉS REQUISES

Responsable de son entreprise, le chef d'exploitation doit être un bon « commercial » et un bon stratège qui doit savoir communiquer pour promouvoir et vendre ses produits. Afin d'assurer le développement durable des parcelles exploitées sur le littoral et la qualité de sa production, le chef d'exploitation doit aussi être très attentif à la protection de l'environnement.

LES DIFFÉRENTES FORMATIONS

  • Le Bac pro spécialité cultures marines (nécessaire pour s’installer dans de meilleures conditions, et percevoir les aides financières de l’État en vue de l'acquisition d’une parcelle sur le Domaine public maritime)
  • Un BEPM de cultures marines ou un CAPM de conchyliculture associé à une bonne expérience professionnelle permet aussi de diriger une petite entreprise.

LE SALAIRE ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL

Les salaires peuvent varier en fonction de différents critères.
Le chef d’exploitation de cultures marines n’est pas un salarié mais un patron. Son bénéfice net dépend de la taille et de l’organisation de l’entreprise. Les revenus varient donc en fonction de différents facteurs (taille de l'exploitation, type de production) ce qui explique qu'un chef d'exploitation peut percevoir une rémunération pouvant aller du SMIC jusqu'à 4 ou 5 fois le SMIC.

Les conditions de travail sont parfois physiquement difficiles et varient en fonction de différents facteurs.
Le travail se fait dans une entreprise conchylicole (écloserie, nurserie, ferme, chantier, parc, coopérative, etc.), soit en milieu marin, soit à terre en bassins naturels ou encore en milieu intégralement contrôlé.
Le travail dans une exploitation est très physique et les horaires varient en fonction du cycle biologique des espèces cultivées et des demandes des consommateurs. Le rythme de travail est lent et minutieux : comptez en général deux à trois ans entre les travaux de captage et la vente des coquillages.

Les perspectives de carrière

  • Après une certaine expérience professionnelle, il peut être, soit associé au sein d'une structure sociétaire familiale ou non, soit exploitant individuel et exercer comme :

  • Responsable technique et financier (gérant) ;
  • Chef d'exploitation, soit par la reprise d'une affaire ou d'une prise de participation, soit par la création d'une entreprise de type artisanal. Dans les années à venir, un fort renouvellement des chefs d'entreprises est attendu.
  • chef-exploit-1
  • chef-exploit-2
  • chef-exploit-3
  • chef-exploit-4
 
add

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Données personnelles de l'utilisateur

L'accès à certains contenus du site suppose que l'utilisateur nous transmette des données personnelles le concernant.
Ces informations et leur nature sont indiquées sur la page du site qui comporte ces demandes d'information.
L'utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut être implanté dans son ordinateur. Un cookie ne permet pas d'identifier l'utilisateur. De manière générale, il enregistre des informations relatives à la navigation de son ordinateur sur le site (les pages consultées, la date et l'heure de la consultation) qui pourront être lues lors de ses visites ultérieures.
L'utilisateur peut s'opposer à l'enregistrement de cookies, ou être prévenu avant d'accepter les cookies, en configurant son ordinateur de la manière suivante :

Pour Microsoft Internet Explorer 6 et au delà :

Pour Microsoft Internet Explorer 5 :

Pour Firefox :

Pour Opéra :

Pour Google Chrome :

Les données collectées par le cookies sont destinées au besoin de traitements statistiques du site internet du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole d'Étel.
L'utilisateur dispose d'un droit d'accès et de rectification des données personnelles communiquées par le biais de ce mécanisme de suivi de navigation dans les conditions indiquées ci-dessus.
Par ailleurs, les utilisateurs sont informés que les données les concernant font l'objet d'un traitement et qu'ils bénéficient d'un droit d'accès et de rectification relativement aux données qui les concernent ainsi que d'un droit d'information complémentaire.
Ils peuvent exercer ces droits et obtenir communication des données les concernant auprès de : Lycée Professionnel Maritime et Aquacole - 38 Avenue Louis Bougo - BP 33 - 56410 ETEL.